mardi 3 mars 2015

L'introduction de Jean-Marie Mengin


GR 7

Sentier Vosges - Pyrénées

(Ballon d’Alsace – pont del riu Runer)

-1430 km-



Dans les années cinquante, le Comité National des Sentiers de Grande Randonnée esquisse un chemin directeur entre Vosges et Pyrénées, afin de rallier l’Andorre. À charge pour chaque région concernée d’affiner et de tracer son tronçon. L’histoire du GR 7 commence au mont Aigoual à l’initiative du docteur Paul Cabouat et d’une équipe de randonneurs locaux. Le premier tronçon, de La Bastide-Puylaurent (Lozère) à Labastide-Rouairoux (Tarn) fut ouvert au public en 1958. Par la suite, le balisage sera réalisé dans les autres régions.

Le GR 7 relie à travers la France les Vosges aux Pyrénées. Il débute dans les Vosges au Ballon d'Alsace, traverse le massif vosgien d'est en ouest, touche les contreforts est du Bassin parisien, le plateau de Langres, le plateau de Côte d'Or et traverse tout le Massif central par sa bordure orientale. Passant la plaine du Languedoc, il se termine dans les Pyrénées en Principauté d'Andorre. Conçu comme un itinéraire de crête, il suit au plus près la ligne de partage des eaux Mer du Nord, Manche ou Atlantique – Méditerranée.
Ce faisant, il traverse le parc naturel régional des Ballons des Vosges, le parc naturel régional du Pilat, le parc national des Cévennes et le parc naturel régional du Haut Languedoc*.

J'ai parcouru ce sentier par tronçons, généralement à la semaine, de 1995 à 2001. Je l'ai effectué seul, épaulé par Viviane que je retrouvais (sauf exception) le soir à l'étape. Nos chiens, Crunchi puis Oscar, m'ont souvent accompagné dans ma randonnée.

* Le parc naturel régional des Monts d’Ardèche n’a été créé qu’après mon passage.


2 commentaires:

  1. Bonjour,

    Je découvre seulement maintenant votre blog. J'ai moi aussi parcouru le GR7 du Ballon d'Alsace à la Portella Blanca d'Andorra en 2011, je l'ai fait d'une seule "traite", mon épouse me précédant aux étapes avec le Camping Car.
    J'ai créé un site, qui est plus technique que le votre et moins descriptif.
    http://legr7apied.e-monsite.com/
    Je vais lire attentivement vos commentaires pour me "replonger" dans cette magnifique randonnée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour, monsieur.

      Je viens de recevoir votre message en commentaire de mon introduction du GR7.
      Je vous avais déjà envoyé un message il y a un mois. Je ne sais pas si vous l'avez lu. En effet, je vous disais que nous avions parcouru le GR7 de la même façon, accompagnés par nos épouses en camping-car. Vous avez beaucoup plus de photos que moi. En revanche, je me suis plus attardé sur les descriptions et explications historiques. Nos deux textes sont donc complémentaires.
      J'ai eu plaisir à lire le vôtre.
      Je vois que vous êtes allé des Vosges à l'île de Ré, un autre beau parcours, probablement.
      Quant à moi, je suis en train d'effectuer, par portions comme d'habitude, le GR 4 Méditerranée - Atlantique, qui va de Grasse (Alpes-Maritimes) à Royan (pas loin de l'île de Ré !). Je suis actuellement parvenu au Mont Ventoux. Reste 1000 km !
      Sinon, comme signalé dans mon blog, j'ai parcouru beaucoup d'autres GR (Compostelle, GR 5, GR 9 entre autres). Je vais continuer à les publier.

      J'ai cru comprendre que vous étiez vosgien, tout comme moi. Mais par la suite, j'ai longtemps vécu en Alsace puis, pour raisons professionnelles, en Franche-Comté (Jura), en Limousin (Corrèze), dans le Berry (Indre) puis en Bourgogne (Yonne). Actuellement, je suis en retraite et j'habite en Ardèche.
      Si le hasard nous faisait nous rencontrer, j'aurais plaisir à discuter avec vous de cette belle randonnée.
      Cordialement,
      JM Mengin.

      nb : j’ai également envoyé ce message sur votre site.

      Supprimer